Espace clientMon tarif

Comment réaliser une levée de fonds pour son entreprise ? Comment bien s’y préparer et quelles étapes suivre ?

François Xavier Combe
Écrit par François Xavier Combe, le 2 février 2022
Temps de lecture : 5 minutes

Levée de fonds : vos réponses en bref

>La levée de fonds est une technique de financement qui consiste à faire entrer des investisseurs dans le capital social d’une société.

>C’est une opération importante qui demande un certain questionnement, et une bonne préparation. 

Qu’est-ce qu’une levée de fonds ?

La levée de fonds est une technique de financement consistant à faire entrer des investisseurs dans le capital d’une société. Les investisseurs apportent de l’argent à la société, et en contrepartie ils reçoivent des titres.

Cette technique de financement s’adresse majoritairement aux business innovants et aux entreprises à fort potentiel. Les investisseurs s’intéressent à la valeur future de l’entreprise car leur objectif est de réaliser une plus-value sur la revente future de leurs titres.

La levée de fonds a des avantages ; l’argent investi ne doit pas être remboursé car c’est un apport en capital. Cela permet également à une société de bénéficier de nouvelles opportunités grâce au réseau des investisseurs.

Par contre, les associés verront leur participation diminuer suite à l’entrée de nouveaux associés dans le capital social. Après une levée de fonds, les associés historiques voient leur pourcentage de participation et leurs droits diminuer.

Pourquoi faire une levée de fonds ?

La levée de fonds n’est pas une étape indispensable pour une startup. 

Une levée de fonds doit être effectuée lorsqu’il y a un réel besoin de financement, et lorsque l’entreprise ne peut pas atteindre ses objectifs dans les délais souhaités sans cette opération.

Cette opération peut répondre à plusieurs besoins au sein d’une entreprise :

  • Financer le besoin en fonds de roulement (BFR)
  • Accélérer le développement de la société 
  • Démarrer une activité
  • Acquérir de la notoriété
  • Disposer d’un réseau et de conseils

Une levée de fonds est une étape déterminante pour la réussite du projet. C’est également la création d’un partenariat engageant avec des investisseurs qui prennent des risques au côté des fondateurs pour soutenir un projet auquel ils croient.

Quels sont les différents types de levées de fonds ?

L’entreprise peut choisir d’amorcer un projet (capital amorçage) ou de développer un projet (capital développement). En fonction de l’opération qu’elle initie, elle utilisera différents types de levée de fonds : 

  • La levée de fonds pour amorcer un projet :

Le capital amorçage permet de lever des fonds pour démarrer une activité, lancer un service, ou lancer un produit. 

  • La levée de fonds pour développer un projet

Ici, on parle de capital développement. Cela consiste à lever des fonds dans le but d’augmenter la croissance de l’entreprise, ou de poursuivre son développement. Cela peut permettre d’améliorer les produits, les services, recruter les équipes, et de communiquer auprès des clients.

Cette levée de fonds a un montant plus important que la levée de fonds pour amorcer un projet. Comme l’entreprise a déjà acquis de la valeur, les associés peuvent limiter leur dilution dans le capital social.

Qui sont les investisseurs pour une levée de fonds ? 

Les investisseurs diffèrent en fonction de la maturité du projet. On peut citer différents acteurs :

  • Les fonds d’amorçage 

Ils interviennent avant ou en même temps que les Business Angels. Ils permettent de financer le démarrage de l’entreprise. Souvent, c’est la première aide financière reçue par les jeunes entreprises.

  • Les Business Angels 

Ces acteurs utilisent leurs carnets d’adresse et leurs finances personnelles. Souvent, ce sont des cadres d’entreprise ou d’anciens entrepreneurs expérimentés.

  • Les investisseurs en capital-risque

Ces investisseurs interviennent lorsque le projet est à un stade plus avancé car ils recherchent un retour sur investissement élevé (qui vaut au moins 10 fois la mise initiale). Ils investissent l’argent des autres par l’intermédiaire d’un fonds, et ce sur des montants assez élevés.

  • Les fonds de capital développement 

Ces fonds sont destinés à des entreprises en forte croissance qui sont déjà développées et qui nécessitent des fonds très importants pour poursuivre leur croissance.

 Quand lever des fonds ?

Il n’y a pas de « timing parfait » pour lever des fonds. Cependant, il est nécessaire de se poser quelques questions : 

L’entreprise a-t-elle réellement besoin de lever des fonds ?

Il ne faut pas oublier que la levée de fonds n’est pas la seule solution de financement disponible pour une entreprise. Si vous souhaitez connaître les autres moyens de financement pour son entreprise, n’hésitez pas à consulter notre article.

Le contexte économique est-il favorable à une levée de fonds ?

Il y a des périodes plus favorables que d’autres au niveau macro-économique pour lever des fonds. 

Êtes-vous bien préparés à lever des fonds ?

Une levée de fonds ne doit pas être pris à la légère. C’est une opération qui doit se préparer à l’avance. Vous devez posséder un maximum d’éléments crédibilisant le projet pour vos potentiels investisseurs :

  • Preuve de concept technico-économique
  • Avoir échangé avec des entrepreneurs qui sont passés par la levée de fonds
  • Avoir assisté à des sessions de « pitch » réussis
  • Maîtriser sa stratégie et son positionnement
  • Plan de gestion des risques
  • Identification et sécurisation d’un plan B 

L’entreprise possède-t-elle une trésorerie suffisante ?

Il est nécessaire d’anticiper la durée de la levée de fonds. Généralement, cette opération dure entre 9 mois et 1 an minimum. Le montant de référence s’appelle la « burn rate » : le temps que l’entreprise mettra à épuiser sa trésorerie avec les dépenses qu’elle enregistre par mois (et en supposant que ces dépenses se maintiennent dans le temps). Grâce au « burn rate », il est possible d’avoir une idée du nombre de mois de visibilité de trésorerie sans rentrée extérieure de cash.

Avant d’initier une levée de fonds, il faut :

  • Autofinancer le plus possible l’entreprise
  • Anticiper le besoin de financement
  • Bien se préparer avant de se lancer

>>Demandez à notre coach pour en savoir plus sur vos solutions !

Quel est le processus d’une levée de fonds de startup ?

1.     Rédaction du business plan, de l’« executive summary » et préparation de la présentation « pitch »

Si vous ne savez pas par où commencer pour rédiger un business plan, on vous conseille de lire notre article sur le prêt à la création d’entreprise (lien interne) : on vous explique comment faire.

Concernant l’ « executive summary », c’est un résumé du dossier qui servira à présenter le projet aux investisseurs. 

2.     Ciblage des investisseurs

Pour cela, il vaut mieux établir une liste des investisseurs cibles à contacter. Ensuite, vous pouvez leur envoyer l’executive summary ainsi que le business plan.

N’hésitez pas à participer à des événements de présentation de projets devant des investisseurs et à organiser des réunions avec ceux qui souhaitent approfondir.

3.     Analyse du projet et de la due diligence

L’investisseur s’occupe de la due diligence. Cela consiste à :

  • Valider la rentabilité estimée en cas de réussite
  • Identifier les risques associés à l’investissement 

4.     La lettre d’intention

Elle intervient en cas de décision favorable et est dirigée par l’investisseur. Elle précise : les conditions financières, juridiques, les principales clauses qui se trouveront dans le pacte d’actionnaires…

5.     Les négociations financières

Elles concernent plusieurs aspects :

  • La valorisation 
  • La table de capitalisation et d’évolution du capital
  • Les conditions de sortie des investisseurs

6.     Les négociations juridiques

Faire entrer des investisseurs au capital nécessite des négociations juridiques sur :

  • La rédaction du pacte d’associés/actionnaires
  • La modification des statuts

7.     Le closing

Le closing désigne l’étape où le financement est réalisé par l’investisseur. Il intervient lors d’une assemblée générale extraordinaire. Au préalable, il est nécessaire d’ouvrir un compte bancaire d’augmentation de capital.

La levée de fonds est un processus très précis suivant des phases successives bien établies. Cependant, chaque phase peut durer plus ou moins longtemps en fonction de l’investisseur.

François Xavier Combe

À propos de François Xavier Combe

François-Xavier décide de créer Easyblue après plus de 15 années passées à développer des agences AXA.Son expertise de l'assurance est un levier indispensable à la compréhension des risques auxquels sont confrontés les entrepreneurs chaque jour. Fasciné par la manière dont certains arrivent toujours à repousser leurs limites, il prend Kai Lenny et Nirmal Purja comme inspiration pour conter les récits des plus belles aventures humaines.

Plus d'articles sur cette thématique