Espace clientMon tarif

Comment être sûr d’obtenir un prêt bancaire pour sa création d’entreprise ?

François Xavier Combe
Écrit par François Xavier Combe, le 31 janvier 2022
Temps de lecture : 4 minutes

Le prêt bancaire à la création d’entreprise : vos réponses en bref

>Le prêt bancaire est la solution de financement la plus connue et la plus utilisée.

>Aujourd’hui, il peut être très difficile d’obtenir un prêt bancaire, car les banques sont extrêmement prudentes dans leur analyse des risques.

>Il est essentiel d’élaborer un plan de financement et un business plan de qualité afin de maximiser ses chances pour l’obtention d’un prêt bancaire.

Le prêt bancaire à la création d’entreprise, c’est quoi exactement ? 

Vous vous en doutez, le prêt bancaire est la solution de financement la plus prisée. 

1.     Conditions générales d’obtention

Le prêt bancaire à la création d’entreprise est cependant réservé aux entreprises qui sont en cours de création et pour les projets qui nécessitent moins de 45 000€. Une société naissante n’y aura pas droit si elle a déjà obtenu un crédit avec un remboursement qui s’étale sur plus de 2 ans.

2.     Montant du prêt bancaire

Avec un prêt bancaire à la création d’entreprise, il est possible d’emprunter entre 2 000€ et 7 000€. Mais l’emprunteur a l’obligation de contracter un crédit classique dont le montant sera le double de l’emprunt initial.

3.     Caractéristiques

Concernant ses caractéristiques, le prêt bancaire à la création d’entreprise est une offre encadrée par la loi, et permet de soutenir les emprunteurs pendant leurs premiers mois d’activité. Ainsi, la première mensualité sera versée seulement 6 mois après la signature du contrat de crédit. Plutôt cool, non ? 

La durée de remboursement de cet emprunt est de 5 ans.

Le prêt bancaire n’est pas la seule alternative. Et heureusement !
Vous pouvez avoir recours à un prêt d’honneur (liens articles), au microcrédit, au prêt interentreprise, au business angel, au crowdfunding

Pourquoi c’est si difficile d’obtenir un prêt bancaire ?

Une banque est une entreprise, et comme toute entreprise, elle cherche à minimiser sa prise de risque et à optimiser sa rentabilité. Jusqu’ici, tout est normal.

Sauf qu’en plus, il existe des accords dits « Bâle III » qui obligent les établissements financiers à respecter un ratio de fonds propres par rapport aux crédits accordés pour consolider les structures en cas de crise financière. En effet, ça ne facilite pas la chose...

C’est pourquoi les banques sont extrêmement prudentes dans leur analyse des risques. Il arrive régulièrement que certains projets de création rencontrent des difficultés pour obtenir un financement bancaire. 

Généralement, il s’agit de projets :

  • Jugés « trop audacieux »
  • Présentant un plan de financement déséquilibré
  • Portée par un créateur n’ayant pas l’expérience souhaitée par la banque
  • Ne réunissant pas assez de fonds propres
  • Dont le produit ne répond pas aux besoins du marché

Cependant, n’oubliez pas que chaque établissement bancaire possède ses propres critères pour accorder son concours financier à une entreprise.

Comment obtenir un prêt pour financer un projet de création ou de reprise d’entreprise ?

1.     Constituez un dossier.

La première étape, c’est bien évidemment l’élaboration d’un dossier. Votre projet de création ou de reprise d’entreprise doit pouvoir être présenté aux établissements bancaires.

2.     Élaborez un business plan.

Et soyez convaincants ! L’objectif est de convaincre les banques de vous apporter leur appui financier. Le business plan est une synthèse de votre projet entrepreneurial, il doit décrire la stratégie ainsi que le retour sur investissement escompté.

Voici quelques tips pour réussir un business plan. Il est indispensable de détailler un certain nombre d’éléments :

  • Contexte de l’activité
  • Cibles et leurs besoins
  • Stratégie globale mise en œuvre 
  • Équipe
  • Mode de financement du projet
  • Plan d’évolution
  • Retour sur investissement attendu 

Attention à ne pas confondre le « business model » avec le « business plan ». 

Le « business model » explique la façon dont l’entreprise compte générer du profit et comment elle se positionne sur le marché avec ses clients et ses fournisseurs.

Le « business plan », lui, présente la stratégie globale de l’entreprise pour les années à venir. Il traduit le business model en termes d’actions stratégiques et de positionnement.

3.     Élaborez un plan de financement.

Ce plan de financement sera intégré au business plan. Il peut être décisif pour l’acceptation de votre demande de prêt, alors appliquez-vous ! 😇

Il a comme objectif de démontrer la fiabilité financière de votre projet. Il fait apparaître les besoins nécessaires pour le démarrage de votre activité et les ressources dont vous disposez.

Les besoins correspondent aux :

  • Frais d’établissement
  • Immobilisations incorporelles, corporelles, et financières
  • Trésorerie de démarrage
  • Besoin en fonds de roulement (lien article)

Les ressources concernent les :

  • Capitaux propres
  • Capitaux empruntés 

Quels éléments sont pris en compte pour l’obtention d’un prêt ? 

Pour obtenir un prêt bancaire, il faut être vigilant sur plusieurs points :

  • Apport minimum

Il est conseillé d’équilibrer au mieux les fonds propres et les emprunts. Une absence de fonds propres sera dans tous les cas jugée rédhibitoire par le banquier chargé d’étudier le plan d’affaires de l’entreprise.

Plus le montant de vos apports sera important, plus vous aurez de chances d’obtenir un prêt.

  • ise en concurrence des établissements

Il est important de comparer les offres des banques, car leurs modalités varient d’une banque à une autre. De plus, la mise en concurrence des banques permet de négocier de meilleures conditions. 

  • Crédibilité du business plan

Les hypothèses utilisées pour la création du business plan doivent être le plus réaliste possible en s’appuyant sur des documents comme des devis, des engagements de commande… Il y a également la capacité des dirigeants à gérer et à développer l’affaire qui est primordiale.

  • Diversification des sources de financement

Les banques souhaitent de plus en plus partager le risque du financement d’un projet de création d’entreprise. Il est donc très avantageux de trouver des ressources complémentaires de financement.

Évitez de minimiser la somme qu’il est nécessaire d’emprunter. Les créateurs ont tendance à sous-estimer leurs besoins pour limiter l’endettement, mais ce n’est pas la bonne solution. Au contraire, si vous évaluez bien vos besoins, vous pourrez :

  • Sécuriser le démarrage de votre activité en anticipant les écarts de trésorerie (qui sont inévitables)
  • Crédibiliser votre dossier pour un financeur
  • Faciliter l’obtention de financements

>>Demandez à notre coach ce qu’il pense de votre projet, c’est gratuit !

François Xavier Combe

À propos de François Xavier Combe

François-Xavier décide de créer Easyblue après plus de 15 années passées à développer des agences AXA.Son expertise de l'assurance est un levier indispensable à la compréhension des risques auxquels sont confrontés les entrepreneurs chaque jour. Fasciné par la manière dont certains arrivent toujours à repousser leurs limites, il prend Kai Lenny et Nirmal Purja comme inspiration pour conter les récits des plus belles aventures humaines.

Plus d'articles sur cette thématique