Espace clientMon tarif
Processus de recrutement

Le recrutement, un long processus pour trouver le candidat idéal

François Xavier Combe
Écrit par François Xavier Combe, le 3 décembre 2021
Temps de lecture : 6 minutes

Le processus de recrutement en bref

Le recrutement est un processus long. Certains peuvent être perdus quant à son déroulement et les démarches à réaliser. 

  • S’aventurer dans le processus de recrutement, c’est une succession d’étapes pour trouver le candidat idéal : entre offre d’emploi, entretiens, accueil du nouveau collaborateur et tâches administratives. 
  • Ne passez pas à côté des différents contrats de travail existants et des alternatives aux contrats CDI et CDD !

Le processus de recrutement en différentes étapes

1. Bien rédiger son offre d’emploi.

Rédiger une offre d’emploi est une première étape indispensable pour trouver le candidat idéal. Avant de se lancer dans la rédaction de l’annonce, il est important de faire le point de manière précise  sur vos besoins et de se demander quel est le profil dont l’entreprise a besoin. 

L’annonce doit être percutante, avec un titre accrocheur et une organisation claire ; mais aussi séduisante en adoptant un style adapté à la cible de l’offre ; et enfin, elle doit être attractive grâce aux 4 ou 5 missions les plus importantes. 

Notez que la loi, à travers le code du travail, encadre la rédaction de l’offre d’emploi. Certaines mentions sont obligatoires (ex : intitulé du poste, lieu d’exercice, type et durée du contrat…) et d’autres mentions sont interdites (mentions discriminatoires). 

2. Diffusez votre annonce sur le bon canal 

Trouver le bon canal pour diffuser son annonce peut être un dilemme. L’objectif est d’attirer les bons profils. 

Les supports externes, comme les réseaux sociaux professionnels et jobboards, sont un bon moyen de faire connaître l’annonce. Les écoles, forums et agences de recherche d’emploi sont aussi des alternatives pour transmettre une annonce. 

3. Apprenez à mener un entretien d'embauche

Suite à la diffusion de l’annonce, plusieurs candidatures ont été reçues. Le but est de les trier pour ne garder que les profils les plus pertinents. Une fois cette sélection faite, en tant que recruteur, il faudra préparer les questions à poser aux candidats. L’objectif de l’entretien d’embauche est d’en apprendre plus sur les potentiels collaborateurs. 

Pour qu’un entretien soit efficace, il doit être le plus structuré possible. Et pour cela, pensez à : 

  • Une accroche pour mettre à l’aise les candidats, 
  • Présenter l’entreprise et le poste, 
  • Une liste de questions pour découvrir les candidats,
  • Une conclusion pour récapituler les points importants de l’entretien,
  • Garder un contact visuel tout au long de l’entretien.

4. Choisissez le test de recrutement approprié

Pour être sûr de recruter le bon profil, un test de recrutement peut être mis en place et venir en complément des entretiens d’embauche.

Outil complémentaire dans la sélection du candidat, le test permet de récolter des données objectives sur le candidat rencontré et de faciliter la décision finale. Nous distinguons plusieurs tests : 

  • Le test de personnalité (évalue les soft skills du candidat),
  • Le test psychotechnique (évalue les aptitudes logiques du candidat),
  • Le test de compétence (prend la forme de cas pratiques, tests de langues...),
  • Le test hybride (évalue la personnalité et les aptitudes du candidat).

Pour le candidat, les tests sont une manière de se projeter dans les missions qui lui seront confiées et c’est une façon de valoriser le candidat, autrement que par le CV. 

Le cabinet de recrutement, acteur incontournable pour faciliter sa recherche de candidats

Faire appel à un cabinet de recrutement a plusieurs avantages. Tout d’abord, recruter un collaborateur est un processus long et les cabinets deviennent de grands alliés pour mener des entretiens d’embauche. En tant qu’indépendant ou petite entreprise, le temps est parfois compté et recruter un nouveau collaborateur peut vite devenir compliqué. 

Le cabinet de recrutement est là pour prendre le processus en main. En plus d’un réel gain de temps, l’expertise des recruteurs et leur connaissance du marché de l’emploi, complété par des outils de recrutement et une base de CV importante, vous garantiront de trouver les candidats idéaux. 

Les différents contrats de travail. 

Recruter un collaborateur nécessite de connaître les différents contrats de travail existants. Le contrat de travail existe à partir de l’instant où un nouveau collaborateur décide de travailler pour une entreprise. 

Notez que le contrat doit généralement être écrit et qu’il doit préciser les obligations du dirigeant comme du salarié. Il doit également préciser certains éléments comme la rémunération, la durée ou la qualification du salarié.

En fonction de la durée des missions, de l’activité de l’employeur et de la nature de l’emploi, le contrat de travail conclu ne sera pas le même. 

Le contrat de travail à durée indéterminée (CDI) est la forme la plus classique qui lie l’employeur à son collaborateur. Ce type de contrat ne prévoit pas de date de fin.  

D’autres contrats de travail imposent quant à eux une limite dans le temps. C’est le cas du contrat de travail à durée déterminée (CDD) et du contrat de travail temporaire (CTT) pour lesquels une durée et un motif (ou une mission pour le CTT) doivent être préalablement motivés. 

Un litige avec un salarié ? Easyblue propose une aide juridique en matière de litige employeur/employé !

Vos alternatives aux CDI & CDD : pensez aux stagiaires ! 

Avec un aspect économique alléchant et des démarches administratives facilitées, recruter un stagiaire comporte bien des avantages. 

Apprendre à connaître les compétences du stagiaire, sa capacité à progresser, sa manière de réagir et l’accompagner tout au long de son stage, c’est lui permettre de devenir le candidat idéal en cas d’ouverture de poste en CDI !  

De plus, un stagiaire est un véritable ambassadeur en entreprise. Un stagiaire avec des responsabilités, de véritables missions et un encadrement parlera positivement sur son expérience et son entreprise d’accueil. 

Vos alternatives aux CDI & CDD : recrutez un alternant !

Recruter un alternant peu importe le secteur d’activité, pour 12 ou 24 mois, c’est lui permettre de s’insérer dans la vie professionnelle. Un alternant sait qu’il devra assumer une charge de travail non négligeable, entre formation et entreprise, et ce seront des candidats motivés qui postuleront. 

Expériences enrichissantes pour les étudiants, embaucher un alternant apportera un regard extérieur à l’entreprise. L’alternant aura un regard neuf, jeune et critique et impulsera un nouveau dynamisme dans l’entreprise. 

Grâce à sa formation et l’accompagnement en entreprise, l’alternant deviendra le candidat rêvé à recruter directement à la fin de ses études !

Que se passe-t-il une fois le collaborateur recruté ?

Période d'essai

Une fois le processus terminé, le nouveau collaborateur aura une période d’essai à réaliser avant d’intégrer définitivement l’entreprise. Cette période d’essai, variant de quelques jours à 4 mois en fonction du statut et du contrat, doit être prévue par le contrat de travail et peut être interrompue sans justifications et/ou indemnités.  

Pour l’employeur, la période d’essai permet de s’assurer que le nouveau collaborateur correspond bien au poste. Pour le collaborateur, cette période lui permet de se positionner sur ses nouvelles fonctions et de savoir s’il s’y plait ou non. 

Le type de contrat de travail et la catégorie professionnelle impactent la durée de la période d’essai. Par ailleurs, sa durée peut-être renouvelée ou rompue. 

Les cotisations sociales 

Peu importe le statut (salarié, dirigeant, travailleur indépendant), l’employeur et le salarié paient chacun une part de cotisations sociales.

Ces cotisations sociales obligatoires financent la protection sociale : la vieillesse, la maladie, la famille ou encore les accidents et maladies professionnelles.

Gardez en tête que salariés, dirigeants d’entreprise et travailleurs indépendants sont soumis à des règles différentes en matière de cotisations sociales.

Retrouvez les informations sur les cotisations sociales pour l’année 2021 ici.

Contrôle Urssaf

En tant que professionnel, l’employeur est redevable de cotisations et est dans l’obligation de remplir des déclarations sociales. L’Urssaf, organisme chargé par l’État de collecter les cotisations sociales des entreprises, peut réaliser des contrôles pour vérifier que l’entreprise est en conformité. Préalablement, un avis sera envoyé pour informer du contrôle. 

Notez qu’il existe deux types de contrôle Urssaf en fonction de la taille de votre entreprise : un contrôle sur pièces et un contrôle sur place.

François Xavier Combe

À propos de François Xavier Combe

François-Xavier décide de créer Easyblue après plus de 15 années passées à développer des agences AXA.Son expertise de l'assurance est un levier indispensable à la compréhension des risques auxquels sont confrontés les entrepreneurs chaque jour. Fasciné par la manière dont certains arrivent toujours à repousser leurs limites, il prend Kai Lenny et Nirmal Purja comme inspiration pour conter les récits des plus belles aventures humaines.

Plus d'articles sur cette thématique