Les assurances professionnelles : Obligatoires ou pas ?

Assurance Pro
Écrit par 
Joffrey Sebault
Le 
2/9/2020
Temps de lecture 
5
 min

Les assurances professionnelles : Obligatoires ou pas ?

Assurance Pro
Écrit par 
Joffrey Sebault
Le 
2/9/2020
Temps de lecture 
5
 min

Dans la myriade d'offres d'assurance disponibles, il est tentant de faire l'impasse.

Ce serait pourtant dommage de risquer une grosse amende, ou même de faire couler votre entreprise... 🎻

Nous sommes ici pour passer en revue les assurances professionnelles les plus courantes : on vous explique les risques qu'elles couvrent, et aussi vos obligations.

Homer pointe un contrat d'assurance

Comme d'habitude, ce contenu est certifié bullshit-free, parce que c'est meilleur pour la planète ! 🌏

Quelles sont les assurances pour les entreprises ?

Quand vous tenez à quelque chose, vous l'assurez contre les aléas.

Pour votre boite c'est pareil.  

En faisant ça, vous n'évitez pas le danger, mais vous évitez la charge d'un sinistre.

Pour y voir clair, et puisque il y en a beaucoup - des aléas -, on va classer les assurances en 3 catégories :

  • 👨 Les assurances de personnes
  • 🚜 Les assurances de biens
  • 🤸 Les assurances de l'activité

Le détail tout de suite !

Les assurances de personnes

Il est ici question de couvrir les risques inhérents à une personne physique.

Ces risques sont multiples et vont de la maladie au décès. 🤕

Pour les couvrir, plusieurs assurances existent, telles que les assurances santé ou prévoyance.

Mais il y en a une autre à laquelle on pense moins : la couverture sociale !

Oui oui, celle pour laquelle vous cotisez chaque mois.

Même obligatoire, elle reste une assurance de personnes.

Elle englobe à la fois les risques de maladie et de chômage ; mais aussi la prévoyance, avec la cotisation à la caisse de retraite.

Les assurances de biens

Ces assurances vous indemnisent en cas de sinistre comme le vandalisme, la casse, ou le vol.

Elles concernent les bâtiments, les marchandises et le matériel général.

Elles peuvent prendre la forme d'assurances du local, de l'auto ou encore du matériel informatique afin de couvrir chacun des biens, du plus petit au plus grand.

groupe de jeune qui descend une colline sur un skateboard géant
(Non, nous ne couvrons pas les skateboards géants chez Easyblue 🙃)

Les assurances de l'activité

Celles-ci vous couvrent dans le cadre de votre activité. Qui l'eut cru ?

Elles interviennent la plupart du temps si vous provoquez un sinistre.

Mais certaines vous couvriront également si c'est vous qui subissez le dommage.

C'est le cas de la protection juridique ou de l'assurance perte d'exploitation, par exemple.

La plus connue reste bien sûr la responsabilité civile professionnelle.

Avec les différents types d'assurance en tête, nous pouvons entrer dans le détail et voir de quoi vous avez vraiment besoin pour votre entreprise.

Pourquoi prendre une assurance professionnelle ?

Toutes les assurances ne sont pas obligatoires dans le cadre de votre activité.

Mais certaines peuvent être indispensables.

Passons en revue quelques-une d'entre elles pour bien comprendre à quel point.

L'assurance Véhicule

Tout véhicule terrestre à moteur doit être assuré, que vous soyez professionnel ou non.

Et cela, même s'il est simplement stocké.

De la première mobylette à la flotte de poids lourds, tout doit être couvert, au moins au tiers ! 🛵

Pourquoi ? Car votre responsabilité civile vous engage !
Et un accident de la route pouvant être très couteux (pensez à un accident mortel), la loi vous oblige donc à être assuré.
Cependant, les garanties obligatoires ne couvrent pas les dommages que vous subissez. Pour cela, il faudra souscrire à des garanties supplémentaires dans le cadre d'un contrat dit 'tous-risque', par exemple.

Quelles garanties dans un contrat auto tous-risque ?

Pour bénéficier d'une couverture qui indemnisera les dégâts subis, des garanties optionnelles existent :

- Dommage corporels conducteur (responsable ou non)
- Autres dommages matériels (vol, brise de glace, matériel stocké etc...)
- Services (assistance, véhicule de prêt)

L'assurance Local

Dès lors que vous signez un bail, vous êtes tenu par la loi de vous assurer.

Dans le cas où vous seriez propriétaire, c'est le fait d'être au sein d'une copropriété qui vous y oblige.

En résumé, à moins de posséder un immeuble au milieu de la pampa, vous devrez légalement souscrire à une assurance local. 🌵

La raison tient encore une fois, dans la responsabilité civile.

Tous dommage que vous ou votre local pourriez provoquer devront être réparés.

On pense ici à vos voisins, mais aussi à vos clients et collaborateurs !

maison isolée avec la cheminée qui fume

Quels risques si je n'assure pas mon local ?

Si vous êtes locataire :
- Le propriétaire souscrit lui-même à une assurance et ajoute ce montant à votre loyer
- Le propriétaire résilie votre bail (la clause de résiliation pour défaut d'assurance est présente dans la majorité des baux)

Si vous êtes propriétaire :
- En cas de dommage, vous devrez régler les sinistres de votre poche...

L'assurance Construction

L'assurance de responsabilité civile décennale est obligatoire pour tous les professionnels du bâtiment.

Ça inclut les entrepreneurs, constructeurs, maître d'oeuvres, architectes, techniciens et bureaux d'étude.

En somme, si vous construisez à destination d'un particulier ou d'une entreprise, vous êtes responsable pendant 10 ans (décennale,  🔟 ans : vous l'avez !).

En cas de défaut de garantie décennale vous encourez :

  • 👨‍⚖️ Jusqu'à 6 mois de prison
  • 💸 75 000€ d'amende
  • ⛓ L'obligation de réparer les dommages causés
  • Assurez vous ! 😇

Comment engage-t-on la garantie décennale d'un pro ?

Il suffit au propriétaire de déclarer :
- Un vice structurel, c'est une atteinte à la solidité de l'ouvrage (fondation, fissures, etc...)
- Un vice rendant la construction impropre à son usage (fuites de canalisation encastrée ou de couverture, par exemple)

L'assurance RC Pro

On a déjà beaucoup parlé de responsabilité civile et on sait ce que vous vous dites :

"Je n'ai pas de véhicule, pas de local, et je ne suis pas dans la construction : donc pas besoin d'assurance."

FAUX !

Il existe encore bien des risques, qui ne sont couverts par aucune des garanties citées précédemment.

Ce qu'ils mettent en jeu, c'est votre responsabilité civile professionnelle, tout simplement. 🤷

Est-il obligatoire d'avoir une assurance Responsabilité Civile Professionnelle ?

Si vous exercez une profession réglementée, oui. Sinon, ça reste fortement conseillé.

Avec ce type d'assurance, vous êtes couvert pour un sinistre avec un client, un prestataire, ou même avec n'importe qui en réalité.

cliente qui tombe dans l'escalier

Prenons l'exemple le plus commun : vous renversez votre café sur l'ordinateur d'un client.
Vous êtes responsable, et vous devrez l'indemniser. Il en va de votre responsabilité civile professionnelle.

A lire également

Votre assurance pro sur-mesure à partir de 15€

JE TROUVE MON OFFRE EN 2 MINmain tenant un téléphone

Maintenant que vous avez une petite idée du risque qui vous concerne, on va voir comment choisir l'assurance adéquate.

Choisir la bonne assurance professionnelle

Pour chaque type de risque, il existe plusieurs produits d'assurance. Ceux-ci vont du minimum légal au tout risque.

Afin de bien comprendre la manière dont vous êtes protégé, quelques étapes sont indispensables.

1. Identifier ses obligations

Les assurances décrites dans cet article sont les plus courantes mais d'autres existent.

Les obligations qui peuvent vous concerner dépendent notamment de votre activité.

Si votre métier fait partie de la liste des activités réglementées, vous devrez obligatoirement souscrire à une assurance RC Pro par exemple.

Renseignez-vous ou demandez directement à notre coach !

2. Déterminer ses besoins

Certains points sont à considérer afin de pouvoir évaluer vos besoins :

  • 🌲Quelle est la nature de votre activité ?
  • 💰Combien faites vous de chiffre d'affaire chaque année ?
  • 👩‍👩‍👦‍👦 Combien avez vous de salariés ?
  • 🌏 Où exercez-vous ? (oui ça compte aussi !)

Avec tout cela, vous pourrez commencer à contacter différentes compagnies d'assurances et courtiers.

Le but est toujours de s'assurer au plus juste.

un enfant se prend une fusée en mousse dans la figure

Voyez votre entreprise comme une fusée, et vos assurances comme des modules.

Trop lourde et elle ne décollera pas ; trop légère et elle sera incontrôlable.

3. Comparer les offres

Une fois que vous aurez reçu plusieurs propositions d'assurances, restez attentif :

  • 🎛 Aux niveaux de garantie et aux franchises
  • ⛑ Aux risques couverts
  • 🚙 Aux risques NON couverts
  • 🚫 Aux exclusions, c'est elles qui peuvent rendre un contrat un peu moins alléchant...

4. Souscrire à une assurance (ou plus !)

Trouver l'assurance parfaite pour un besoin peut s'avérer compliqué, alors imaginez si en plus votre entreprise doit s'assurer pour 3 ou 4 risques...

La réponse classique c'est l'assurance multirisque professionnelle (on en a même fait un article).

Mais est-ce vraiment le bon reflex ?

Disons que pour un maximum de flexibilité, un produit adapté à vos besoin et des économies : non.

En effet, le moindre changement de garantie donnera lieu à une résiliation de l'ensemble du contrat multirisque, puis à une nouvelle souscription...

Pour éviter ça, le mieux c'est de souscrire à chacune de ces garanties individuellement et de les retrouver dans votre espace Easyblue.
Demander à notre coach ce qu'il pense de vos risques, c'est gratuit !

___

Après toutes ces précisions, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas (désolé...).

Par contre, ce que vous pouvez faire c'est :

  • Nous poser des questions auxquelles on se fera une joie de répondre
  • Faire passer le mot autour de vous
  • Lire nos prochains articles ; ils arrivent très vite !

La bise ! (de loin 😷)

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Assurance cyber-risques

Virus, piratage, malveillance…Protégez-vous face aux nouvelles menaces informatiques.
JE TROUVE MON OFFRE