Écrit par 
Joffrey Sebault
Le 
20 avril 2017
Temps de lecture 
8
 min

Implants dentaires et remboursement : On schématise !

Écrit par 
Joffrey Sebault
, le 
1/7/2021
Temps de lecture :
3
 minutes


Aujourd'hui on parle d'implant dentaire, de remboursement et de couverture mutuelle, mais on va d'abord faire un petit résumé de ce qu'est l'implant.

L'implant dentaire est une solution idéale pour le remplacement complet d'une dent malade. Il est durable, esthétique, et ne demande pas d'entretien. En étant fixé directement à l'os, celui-ci est en fait plus résistant qu'une dent, mais nécessite un budget bien plus important qu'une simple réparation.

Lorsqu'on dit "implant dentaire", on fait en réalité référence à 3 éléments :

  • La couronne qui vient faire office de dent de substitution, également appelée "prothèse"
  • Le pilier servant à fixer la couronne sur l'implant
  • L'implant fixé dans l'os de la mâchoire

Quel est le prix moyen d'un implant dentaire ?

Chaque partie de l'implant dentaire à un coût différent :

  • Pour la partie "implant + pilier", comptez entre 800€ et 1500€
  • Pour la couronne, c'est entre 300€ et 1000€  selon le type, avec du plus économique au plus onéreux : la métallique, la céramométallique et la couronne entièrement céramique.

En tout, le coût d'un implant dentaire oscille entre 1100€ et 2500€.

Est-ce que la Sécurité sociale rembourse les implants dentaires ?

Les différentes parties de l'implant ne sont pas remboursées de la même manière :

Depuis la mise en place de l'offre 100% santé en 2019, chaque dentiste conventionné est dans l'obligation de proposer une offre avec zéro reste à charge aux bénéficiaires de mutuelles responsables. Grâce à cela, vous trouverez forcement "couronne à votre implant" et sans dépenser un euro.

Comment se faire rembourser un implant dentaire ?

Le coût final d'un implant dentaire dépend majoritairement de deux facteurs :

  • Le choix de la couronne, avec des tarifs pouvant varier du simple au triple, et avec certains modèles pouvant être 100% remboursés s'ils font partie du panier santé dentaire.
  • Le niveau de remboursement des implants par la complémentaire santé, avec des politiques variées selon les mutuelles.

La marche à suivre pour être bien remboursé est la suivante :

  1. Rendez-vous chez un dentiste de votre choix et demandez-lui un devis. Vous aurez ainsi une vision claire du coût des soins. De plus, s'il est conventionné, vous disposerez également d'un devis avec zéro reste à charge pour la partie "couronne".
  2. Si vous n'êtes pas encore assuré, pensez à souscrire un contrat de complémentaire santé auprès d'une mutuelle responsable (elle le sont quasiment toutes aujourd'hui). Au moment de souscrire, vous pourrez comparer les garanties et leur demander directement à quelle hauteur les soins dentaires sont pris en charge.
  3. Une fois assuré avec un contrat au plus proche de vos besoins, vous pouvez retourner chez le dentiste sans grincer des dents (ok, j'arrête...).

Combien coûte un implant dentaire à un TNS ?

Un TNS bien couvert ne dépensera pas plus qu'un salarié ou qu'un fonctionnaire. La réforme du 100% santé permet en effet aux indépendants d'accéder au même niveau de soins que les autres depuis 2019.

Ce tableau résume le coût et les remboursements des différentes parties de l'implant dentaire pour un TNS.

__

Voilà, vous savez tout sur l'implant et sur la meilleure façon d'être bien remboursé !

Mais attention, ce n'est pas une raison pour se gaver de bonbons...

Allez plutôt voir les autres articles du blog, et d'ici là gardez le sourire ;)

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !