Espace clientMon tarif
Mutuelle auto entrepreneur

Mutuelle santé auto-entrepreneur : quels avantages ?

François Xavier Combe
Écrit par François Xavier Combe, le 3 mars 2022
Temps de lecture : 6 minutes

Voir vos frais de santé remboursés après chaque consultation, oui ! Mais à quel prix ? Comment fonctionne une mutuelle d'auto-entrepreneur et quel contrat choisir ?

On décrypte ensemble l’utilité de la mutuelle pour les indépendants en microentreprise : à quoi elle sert, est-elle obligatoire, laquelle choisir et son coût.

Qu’est-ce que la mutuelle santé d’auto-entrepreneur ?

La mutuelle, aussi appelée complémentaire santé, est utile pour compléter les remboursements du régime obligatoire. Elle vous soulage de frais de santé imprévus et non remboursés par l’Assurance Maladie. Par exemple, lorsque vous allez chez le médecin et que ce-dernier vous prescrit des médicaments sur ordonnance, vous ne serez pas remboursé de l’intégralité du montant à la pharmacie. C’est là qu’intervient votre mutuelle. Le montant restant à payer (le ticket modérateur) sera pris en charge en partie ou en totalité par votre complémentaire.

Les médicaments sont un exemple de la vie courante, mais d’autres besoins plus coûteux - et non pris en charge par le régime obligatoire - peuvent vite rendre le contrat de mutuelle indispensable : monture de lunettes, lentilles de contact, ostéopathie, prothèse dentaire, etc. Lorsque vous vous rendez chez un spécialiste, vous pouvez vous retrouver à payer des dépassements d’honoraires qui ne sont pas couverts par l’assurance maladie. Chaque personne a des besoins différents. C’est pourquoi il n’y a pas de bons ou mauvais contrats de mutuelle pour les micro-entrepreneurs : comprenez vos besoins pour faire le bon choix.

La mutuelle santé est-elle obligatoire pour les auto-entrepreneurs ?

Les auto-entrepreneurs ne sont pas dans l’obligation de souscrire à une mutuelle santé. Si l’auto-entrepreneur est aussi salarié d’une entreprise, il se peut qu’il soit contraint de payer la cotisation à cette mutuelle. Celle-ci le protège et lui permet de ne pas avoir besoin de souscrire à une autre mutuelle en tant qu’indépendant.

Comme n’importe quel salarié, vous subissez en tant qu’auto-entrepreneur le désengagement de la sécurité sociale. La prise en charge de vos dépenses de santé est de plus en plus faible. Sans parler du fait que, même si aujourd’hui vous n’allez jamais chez le médecin et ne vous rendez pas chez des spécialistes… Personne n’est à l’abri d’un pépin ! Ne pas adhérer à une mutuelle est un énorme risque, quel que soit votre statut.

Vous souhaitez être assuré par une couverture santé professionnelle optimale et modulable dès 31 € / mois ? Réalisez votre devis en moins de 3 minutes ici. Si vous êtes déjà assuré(e), Easyblue s’occupe de la résiliation de votre contrat actuel.

Quelle régime obligatoire d’assurance maladie un auto-entrepreneur doit-il prendre ?

Dans le cadre du régime de la micro-entreprise, l'auto-entrepreneur est redevable de cotisations sociales. Il bénéficie donc de la même couverture sociale qu'un autre travailleur indépendant. Selon son activité, il dépend de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie ou de la Caisse Interprofessionnelle de prévoyance et d'assurance vieillesse. Aucun souci à vous faire du côté du régime général, vous pouvez concentrer vos efforts à choisir la meilleure mutuelle pour vos besoins.

Est-ce qu’un auto-entrepreneur peut être couvert en tant qu’ayant droit ?

“S’il/Si elle a une bonne mutuelle, tu devrais la/le marier !”. En tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez être rattaché à la mutuelle d’un proche de votre famille (conjoint, PACS ou mariage). C’est ce qu’on appelle être couvert en tant qu’ayant droit. À ce titre, vous bénéficiez des prestations sociales de la mutuelle de votre proche. Cela peut être particulièrement intéressant si votre conjoint bénéficie d’une excellente couverture au sein de leur entreprise. De fait, vous n’avez pas besoin de souscrire à une mutuelle individuelle.

Vérifiez toujours que le contrat permette aux ayants droits de bénéficier des mêmes avantages que l’assuré. Lisez toujours les conditions générales de l’assureur et n’hésitez pas à demander des informations supplémentaires auprès de la complémentaire santé de votre proche. Un petit coup de fil pour être tranquille, c'est l'idéal !

Auto-entrepreneur, quelle mutuelle choisir ?

Il n’existe pas de solution qui soit bonne pour tout le monde. En effet, le statut d’auto-entrepreneur regroupe des métiers divers et variés. Un jeune formateur de 27 ans ne choisira peut-être pas la même mutuelle qu’un artisan en fin de carrière. La première chose à faire avant même de regarder les différents contrats de mutuelle est de faire le point sur vos besoins en vous posant quelques questions :

  • Disposez-vous d’un médecin traitant qui coordonne l’ensemble de vos soins ? (cela permet un meilleur remboursement par l’Assurance Maladie)
  • À quelle fréquence vous rendez-vous chez le médecin généraliste ?
  • Avez-vous des besoins particuliers non remboursés par le régime obligatoire ?
  • Allez-vous chez des spécialistes pratiquant le dépassement d’honoraires ?
  • Avez-vous une pathologie nécessitant des soins réguliers ?

N’hésitez pas à fouiller vos dépenses de santé et celles de votre famille sur les deux dernières années et regardez ce qu’il vous reste généralement à charge.

Ne vous fiez pas uniquement à vos dépenses passées… Pensez aussi aux dépenses de santé qui peuvent survenir à l’avenir.

  • Avec l’âge, certaines prestations deviennent inévitables (frais d'optique, appareils auditifs, kiné)
  • Selon votre activité, certaines prestations comme la podologie, l’ostéopathie ou des traitements spécifiques peuvent avoir leur importance. Veillez à prendre un contrat mutuelle avec lequel ces dépenses sont remboursées.

Comprendre les garanties de la mutuelle santé

Souscrire à une mutuelle santé, c’est comme acheter une voiture neuve. Vous avez des prestations qui seront, quoi qu’il arrive, dans le contrat (les roues, le moteur et les sièges). Puis vous avez la possibilité d’ajouter des garanties supplémentaires (la clim, le toit ouvrant ou la boîte automatique, pour reprendre notre analogie).

La grande majorité des contrats de mutuelle proposent des garanties de base. Cela inclut notamment les soins d’hospitalisation, dentaires, d’optique et les soins médicaux courants. Ce type de garanties peut être suffisant si vous respectez le parcours de soins coordonnés (c'est-à-dire que vous passez toujours par votre médecin traitant) et que vous ne faites pas appel à des spécialistes avec dépassement d’honoraires. En revanche, si vous portez des lunettes, des aides auditives ou avez besoin de soins dentaires coûteux, tournez-vous plutôt vers un “pack plus complet”.

Pensez aux délais de remboursement et au tiers-payant. Dans l'éventualité où l'auto-entrepreneur ne peut pas se permettre d’avancer les frais médicaux, le tiers-payant permet de faire l’avance de la part mutuelle pour ses frais pris en charge par la complémentaire. Chez Easyblue, toutes nos offres de mutuelle d’auto-entrepreneur incluent le tiers-payant.

En plus des garanties de base, vous choisissez des garanties supplémentaires en fonction de vos besoins (ce qu’on appelle nous le contrat modulable) :

  • Les consultations médicales
  • Les lunettes et les lentilles
  • Les détartrages, couronnes et implants
  • Les séjours en chambre particulière à l’hôpital
  • La médecine douce comme des séances d'ostéopathie, l’acupuncture ou la sophrologie.

À noter que le choix de vos garanties font varier le coût de la mutuelle d’auto-entrepreneur.

Quelle que soit la mutuelle que vous choisissez, vous bénéficiez du 0 reste à charge pour les prestations les plus répandues. Ceci est possible grâce au panier 100 % santé. Tous les professionnels proposent désormais au moins une offre avec 0 reste à charge. C’est particulièrement utile dans des domaines comme l’optique, l’audition et le dentaire.

Quelles aides aux auto-entrepreneurs pour souscrire à une mutuelle ?

Vous souhaitez souscrire à une mutuelle, mais vous avez besoin d'un petit coup de pouce ? Il existe quelques aides pour vous permettre d'être couvert, quels que soient vos revenus.

La complémentaire santé solidaire : quel droit avec la CMU ?

Vos revenus ne permettent pas de prétendre à payer une mutuelle suffisante pour vos besoins ? La complémentaire santé solidaire, qui remplace la CMU-C, vous aide pour vos dépenses de santé. Elle prend le rôle d’une mutuelle : vous faire rembourser la part restant à charge après une consultation médicale ou l’obtention d’un traitement. Elle peut être gratuite ou payante en fonction de vos revenus.

Si vous souhaitez évaluer vos droits à des prestations sociales, rendez-vous sur le simulateur de droits d’Ameli !

L’ACS pour prendre en charge la cotisation de la mutuelle micro entrepreneur

L’Aide à la Complémentaire Santé est un dispositif permettant aux ménages avec des revenus modestes de pouvoir accéder à une mutuelle. Cette aide vise à prendre en charge une partie de la cotisation à la complémentaire santé. Pour bénéficier de l’ACS, plusieurs critères sont à respecter :

  • Résider en France de manière stable et régulière
  • Avoir des revenus compris entre le plafond de la complémentaire santé solidaire (8 951 € pour une personne vivant seule en France métropolitaine) et ce plafond majoré de 35 %, soit 12 084 € pour une personne vivant seule en France.

Qu'est-ce que la loi Madelin mutuelle ?

La loi Madelin permet aux travailleurs non-salariés de bénéficier d’un avantage fiscal. Elle autorise la déduction de la cotisation de mutuelle des bénéfices imposables. Néanmoins, les auto-entrepreneurs ne bénéficient pas des dispositions de la loi Madelin puisqu'ils sont soumis au régime micro-BIC.

Une bonne mutuelle et puis, c’est tout ?

Être couvert par une mutuelle est un bon début pour compléter la sécurité sociale et éviter les grosses dépenses surprises. Avec le statut d’auto-entrepreneur, c’est toujours bien de lisser les coûts, mais ce n’est pas suffisant…

Pour couvrir son activité, et afin d'assurer des revenus même en cas de perte financière due à un accident de travail, congé maternité ou arrêt de travail, souscrivez à une complémentaire en prévoyance. Elle couvre les micro-entrepreneurs et leurs ayants droit en cas d’aléas de la vie. Pensez-y !

François Xavier Combe

À propos de François Xavier Combe

François-Xavier décide de créer Easyblue après plus de 15 années passées à développer des agences AXA.Son expertise de l'assurance est un levier indispensable à la compréhension des risques auxquels sont confrontés les entrepreneurs chaque jour. Fasciné par la manière dont certains arrivent toujours à repousser leurs limites, il prend Kai Lenny et Nirmal Purja comme inspiration pour conter les récits des plus belles aventures humaines.

Plus d'articles sur cette thématique