Comment souscrire facilement à une RC Professionnelle ?

Écrit par 
Joffrey Sebault
, le 
4 février 2021
Temps de lecture :
2
 minutes
Écrit par 
Joffrey Sebault
Le 
20 avril 2017
Temps de lecture 
8
 min
💡
L'article en bref

Il est parfois difficile d'accéder aux offres d'assurance les plus adaptées à l'activité professionnelle que l'on exerce. De tous les contrats existants, la responsabilité civile professionnelle est pourtant la plus importante, et plusieurs solution existe pour se couvrir au meilleur prix. Que ce soit en ligne, ou via une agence physique, le contrat d'assurance adapté existe. 

Pourquoi prendre une responsabilité civile professionnelle ?

La responsabilité civile professionnelle est l'assurance à laquelle tous les pros devraient souscrire lorsqu'ils commencent leur activité. Cette assurance couvre tous les dommages qui pourraient toucher un tiers dans le cadre de l'exploitation de l'entreprise ou de l'accomplissement des missions professionnelles.

Parmi les exemples de dommage aux tiers couverts par la RC Pro :

  • Une tasse de café renversé par un stagiaire sur l'ordinateur d'un client
  • Un client trébuche sur de la moquette mal fixée dans les locaux de l'entreprise
  • Un défaut de conseil qui entraine une perte financière chez le client

L'assurance RC professionnelle doit également être adaptée aux risques de l'activité qu'elle protège, et c'est au moment de la souscription qu'il faudra s'assurer de l'étendue des garanties. Rien ne serre d'être trop assuré, et une mauvaise couverture est un risque qui peut couter plusieurs milliers d'euros lorsqu'un sinistre survient.

La couverture des dommages aux tiers est également un gage de sureté et de professionnalisme pour les clients.

💡 La plupart des entreprises ayant recours à des indépendants leur demandent de produire un justificatif d'assurance. Dans le cas où un défaut du produit final entrainerait un sinistre, il est indispensable de pouvoir mettre en cause la responsabilité civile de toutes les parties prenantes, même les consultants externes.

Comment obtenir une assurance professionnelle ?

Il existe plusieurs moyens d'obtenir des devis, puis de souscrire à un contrat d'assurance professionnelle. Le plus simple est probablement de faire appel à un comparateur en ligne. Mais là ou les tarifs présentés sont souvent très intéressants, le risque de souscrire à un contrat générique et qui ne correspond pas vraiment aux besoins existe.

Un autre moyen de souscrire à un contrat sur-mesure, tout en bénéficiant d'un comparatif entre plusieurs marques d'assurance, est celui du courtier en assurance. Ce professionnel est là pour couvrir les risques de ses clients grâce aux catalogues des différents assureurs avec qui il travaille. La profession tend d'ailleurs à se moderniser, avec de plus en plus de courtiers en ligne, proposant des assurances toujours aussi personnalisées, en quelques minutes.

👉
Besoin d'une assurance pro 100% en ligne ? 

Comment faire évoluer son assurance RC professionnelle ?

Le contrat d'assurance RC professionnelle doit être adapté aux risques de l'entreprise assurée. Au fil du temps, les risques évoluent, et le contrat souscrit doit pouvoir suivre. Pour ce faire, il est important de déclarer chaque année à l'assureur les changements impactant l'entreprise.

Parmi les changements à déclarer à son assureur :

  • Le chiffre d'affaires, chaque année.
    Lorsque le chiffre d'affaire augmente les risques augmentent avec lui. À l'inverse si le chiffre d'affaire est plus faible que l'année précédente, la prime d'assurance diminuera.
  • L'ajout d'une nouvelle zone de facturation.
    Les contrats d'assurance RC Pro sont généralement valables dans une zone précise (nationale, européenne, monde, etc...).
  • Le changement d'activité, même si les statuts restent inchangés.
    Une nouvelle activité induit forcement de nouveaux risques. Il est alors intéressant de contacter son assureur pour rester bien couvert.
💡 Ne pas déclarer son nouveau chiffre d'affaires entrainera une mise à jour automatique avec une majoration de 20% sur celui de l'année précédente.
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !